// FRANCOIS d'IZARNY // BIO

Born in 1952, François d’Izarny is a French painter. Through finesse and powerful work, rich colors and masterly technique, his artwork is extremely creative. The atmosphere that François d'Izarny creates in his paintings leads us to a world filled with emotions. His works portray sensitivity, sincerity and elegance.


Francois d’Izarny will touch those of us who have, inside of them, a potential for poetry and imagination that begs to be released.

50 YEARS OF PAINTING

"50 ans de peinture...
 
…même un peu plus, car en fait, j’ai peint mon premier tableau - avec de la vraie peinture à l’huile - sur une vraie toile (et un peu aussi sur les murs de la cuisine) à l’âge de 12 ans. Toile aussitôt vendue à mon père pour quelques piles alcalines indispensables au bon fonctionnement de ma voiture ma voiture...téléguidée. Au passage je remercie Jean-Baptiste Corot de m’avoir bien aidé.
 
A l’âge de 12 ans, j’avais donc trouvé mon métier, un collectionneur avisé, et l’emploi précaire qui allait avec. Précaire car pour exercer ce métier il m’a fallu attendre de sortir de mon pensionnat de Saint-Gervais, ou mon père m’enfermât sitôt après avoir accroché ce ‘faux Corot’ ; au mur du fond du garage certes mais ce n’était pas grave, car j’avais déjà un vrai métier!...sauf aux dires de ma mère.
 
6 ans plus tard, je franchis les portes du pensionnat, dans l’autre sens. J’avais trouvé mon métier avant même d’en acquérir les bases, les débuts furent de fait un peu hasardeux. 
 
Mais à 24 ans, je fis ma première halte avenue Matignon, au numéro 34, dans une galerie fort sympathique et pleine de confiance; ce fut ma première grande exposition, avec des paysages bretons, des routes mouillées de la baie de Somme, des arbres un peu décharnés pas très gai. A l’époque les couleurs vives étaient absentes de ma palette.
 
Deuxième halte en 1982, cette fois au numéro 14 de l’avenue Matignon avec mes premiers ateliers, quelques bouquets et des couleurs enfin.
 
Aujourd’hui ces deux galeries n’existent plus… et ce n’est pas de ma faute !
 
Après cette date je quitte Paris pour les rivages lointains d’îles où tout parait plus simple.
 
2019, troisième halte sur cette même avenue Matignon, que j’aurai mis 43 ans à descendre,  jusqu’au numéro 5, pour y présenter mes dernières toiles.
 
37 ans après, les carcasses échouées de Camaret sont bien loin…
 
… les long-tail boats les ont remplacés, pour mon plus grand bonheur"
 

François d'Izarny
Thaïlande, Mai 2019

  • Instagram
  • Grey Vimeo Icon
  • Facebook

© 2019 Copyright | FRANCOIS d'IZARNY | All Rights Reserved
Those who want to use images need to make inquiries at [email protected]

  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon
  • Grey Facebook Icon